Grasse de Monaco.

1956, Monaco. La guerre menace. L’ennemi est aux portes de la ville. L’existence même de la principauté est remis en cause par le Mal : De Gaulle. Rainier ne sait plus quoi faire. Donc il fume des cigarettes. C’est la fin. À moins que..
Grace de Monaco

Voici le plan le plus éloigné de la princesse que vous verrez dans le film. Ou l’état de vos yeux à la sortie de la projo

Elle est là. Elle a des robes. Elle a des bijoux. Elle parle quand on lui dit de se taire. Mais elle pleure aussi, car, au final, elle reste un petit être fragile. Elle, c’est Grace, la messie du Rocher, la Schwarzenegger de la géopolitique, la Gandhi du dîner de gala. Quand on veut remettre en question ses après-midis piscine/barbecue avec Onassis et la Callas, elle arrête de rigoler et elle apprend le français, elle va vendre des poissons au marché au milieu du petit peuple, et elle déjoue des complots internationaux depuis sa chambre.
Grace de Monaco

« Troublante ». Le juste mot du magazine cinéphile Paris Match

C’est à ce destin exceptionnel et particulièrement solide dans ses références historiques que Géral… Olivier Dahan apporte la puissance de sa mise en scéne et le subtilité de son scénario. Des couleurs scintillantes, des très très gros plans (pour ne pas voir le collagène de Kidman), des effets de flous de partout, un montage à la tronçonneuse… Bref vous l’aurez compris, LA bonne idée de Thierry Frémaux pour lancer son festival : un film qui unira la critique mondiale dans la détestation!
(NDLR : Plutôt que de vous proposer la bande-annonce du film, voici la chanson qu’écoutait Géral… Olivier Dahan lorsqu’il réalisait son film. C’est mieux écrit que son film)
Grace de Monaco
De Géral..Olivier Dahan
Avec Nicole Kidman, des bijoux et des robes, Tim Roth, des cigarettes, Paz Véga, Franck Langella, Sir Derek Jacobi
Sortie le 14 Mai 2014
Distribué par Dessus la jambe.
Publicités

2 réflexions sur “Grasse de Monaco.

  1. j’ai beaucoup apprécié ta critique, écrite avec finesse 🙂 et j’ai adoré la dernière phrase « unira la critique mondiale dans la detestation! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s