Only Lovers Left Alive, le spleen des vampires

Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Eve, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

Affiche

De Jarmusch on aime beaucoup les ambiances planantes, les BO toujours impeccables, et les acteurs dirigés avec brio. Sa dernière création ne nous déçoit pas. Elle suit les errances d’un couple de vampire qui s’ennuie de ce monde dont ils ont tout vu et tout expérimenté.

Ecoeurés par l’humanité d’aujourd’hui, qui ne brille plus par son imagination et sa culture, ils trainent leur spleen, en particulier Adam, musicien de génie qui ne prend plaisir qu’à la création, et refuse que sa musique sorte de son antre. Dans le rôle, Tom Hiddleston (Loki dans Thor et The Avengers) qui confirme tout le bien que l’on pensait de lui, prête ses traits parfaits et son regard transparent à la sagesse d’un être qui n’accepte pas la direction que le monde a pris. Dandy bohème, direct héritier des artistes maudits du XIXe siècle, le rapport qu’il entretien à l’art rappelle celui du réalisateur, dont la filmographie mélange interrogation sur l’art et sur ceux qui le créent.

367216.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Face à Hiddleston, deux femmes. Sa compagne, sa muse, l’enjouée Eve à qui Tilda Swinton, (The Snowpiercer dernièrement) offre son physique androgyne et hors-temps. Là où Adam tend vers la déprime douce, elle apporte une énergie lasse. Êtres épuisés par une vie trop remplie, nous les retrouvons à un moment de leur longue vie où les seules choses qui leur donnent de l’énergie sont héritées du passé. C’est par l’arrivée d’Ava (Mia Wasikowska), jeune vampire insouciante qui croque la vie à pleine dents, que le couple sera bousculé dans sa léthargie, et contraint de passer de la contemplation à l’action.

Jim Jarmusch

Jim Jarmusch

Film esthétique, aux images nocturnes superbes et aux références culturelles nombreuses, Only Lovers Left Alive est un film planant, qui nous invite à une réflexion sur l’amour, la beauté des choses et l’essentiel de la vie. Après un petit passage à vide, Jim Jarmusch revient avec sa nonchalance habituelle, nous gratifiant d’un film très soigné, à voir comme une parenthèse culturelle qui fait du bien, dans un paysage cinématographique qui privilégie souvent la forme au fond. Le réalisateur américain ne laisse ni l’un ni l’autre de côté, et nous offre ce film magnifique d’introspection, qui avait enchanté le Festival de Cannes 2013, dont ce film clôturait la Sélection Officielle.

Only Lovers Left Alive
De Jim Jarmusch
Avec Tom Hiddleston, Tilda Swinton, John Hurt, Mia Wasikowska
Sortie le 19 Février 2014
Distribué par Le Pacte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s