Jimmy P., Del Toro Vs Amalric

Malgré tout le bien que l’on a pensé de la dernière oeuvre d’ Arnaud Desplechin et de ses 3 nominations aux Césars 2014, Cinemoustache ne lui octroi aucun prix, la compétition étant rude cette année. Cela n’empêche pas de se replonger dans ce film aux acteurs magistraux.

La Cérémonie des César 2014 sera diffusée en clair sur Canal+ le 28 février. Vous pouvez faire vos pronostics et suivre le buzz des films sur les réseaux sociaux sur le site de la chaîne.

Isabelle Adjani pour les césar 2014

Isabelle Adjani pour les césar 2014

 

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Jimmy Picard, un Indien Blackfoot ayant combattu en France, est admis à l’hôpital militaire de Topeka, au Kansas, un établissement spécialisé dans les maladies du cerveau. Jimmy Picard souffre de nombreux troubles : vertiges, cécité temporaire, perte d’audition… En l’absence de causes physiologiques, le diagnostic qui s’impose est la schizophrénie. La direction de l’hôpital décide toutefois de prendre l’avis d’un ethnologue et psychanalyste français, spécialiste des cultures amérindiennes, Georges Devereux.

Jimmy p

Nous attendions beaucoup de ce film pour le face à face entre deux immenses acteurs, Benicio del Toro et  Mathieu Amalric. Après Rois et Reines et Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), peut être un troisième César pour Amalric dans un film  de Desplechin, le quatrième de sa carrière ?

Jimmy P

Cela semble un peu compromis. En effet, si le film tient globalement ses promesses sur le face à face, c’est surtout grâce à Del Toro, très impressionnant dans ce rôle d’Indien traumatisé. Tremblant, suant, titubant, il se donne physiquement dans les scènes de tension, et avec un réalisme confondant. Mais là où il est le meilleur, c’est lors des conversations avec le psychanalyste interprété par Amalric. D’abord complètement perdu, il reprend du poil de la bête petit à petit, avant de provoquer son sauveur, se demandant où sont les limites de ses capacités à le guérir. Subtil et bestial, tout en retenue, Del Toro est décidemment l’un des comédiens les plus puissant du moment.

Del Toro Amalric Cannes 2013

Del Toro et Amalric sous la pluie Cannoise

Et Amalric dans tout cela ? Le petit Français ne démérite évidemment pas. Le problème vient tout simplement du personnage qu’il doit incarner. Excité comme une puce, fiévreux comme un chien, George Devereux se traîne en plus un accent affreux, voire grand-guignol dans certaines scènes. Surtout, on se demande pendant tout le film comment les médecins Américains de l’hôpital où il organise ses sessions peuvent continuer à l’appeler « Le Français », alors qu’il est évident que l’accent qu’il trimballe vient d’Europe de l’Est (Devereux est en fait roumain, d’origine juive, et le cache à ses camarades). Cette grossièreté, ainsi que la personnalité délurée (au premier abord) du psychanalyste, viennent dénoter avec le sérieux du personnage de Del Toro, qui insuffle sa  profondeur et sa force à l’ensemble du film. Même si l’on sait apprécier le lien qui uni ces deux êtres abandonnés (L’Indien vit dans une reserve, le Roumain juif a fuit l’Europe nazie), la différence de registre entre les deux partie perturbe la rencontre.

Jimmy P.  Cannes 2013

Des paysages grandioses

Pour le reste, Desplechin ne cherche pas vraiment à imprimer sa marque. La mise es scène est classique, sans effets, les second rôles très bien tenus. Les paysages de la campagne Américaine sont superbes, alors que l’onirisme des flash-backs et des séquences de rêve apporte un peu d’air frais, la majorité du film se déroulant dans un hôpital.

Un film qui vaut donc pour Del Toro, et pour son scénario, assez original. La fin reste convenue, et l’on aurait aimé un peu plus de folie sur la dernière partie, qui reste somme toute bien sage.

Jimmy P. (Psychothérapie d’un indien des plaines)
D’Arnaud Desplechin
Avec Benicio Del Toro, Mathieu Amalric
Sortie en France le 11 septembre 2013
Distribué par Le Pacte

Publicités

2 réflexions sur “Jimmy P., Del Toro Vs Amalric

  1. Ping: cinemoustache

  2. Ping: Nominations aux César 2014 | cinemoustache

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s