La (bonne) Stratégie de la Poussette

Synopsis officiel : Thomas a laissé partir Marie, à force de ne pas s’engager. Un an plus tard, toujours inconsolable, il se retrouve avec un bébé sur les bras.Il va se servir de cet enfant pour reconquérir la femme de sa vie…
L’affiche, le titre, le pitch, bref, tout laisse penser que cette stratégie de la poussette est vouée à l’échec. Ça sent le scenar écrit vite fait mal fait, qui n’a d’intérêt que dans la confrontation entre les deux étoiles montantes Raphaël Personnaz (excellent dans le sombre Trois Mondes, de Catherine Corsini) et la Québécoise Charlotte Le Bon, la miss météo de Canal + qui ne se résume déjà plus simplement qu’à ça (elle sera dans le prochain et très attendu Michel Gondry, l’Ecume des Jours). Ajoutez deux soutiens venus du One-man-show (Jérôme Commandeur et Julie Ferrier), et vous aurez donc la parfaite recette du film du dimanche soir sur TF1, qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de sa bande annonce.

L’affiche de la pièce Le Carton

C’est sans compter sur l’auteur-réalisateur, Clément Michel, déjà derrière le bien nommé Le Carton (version théâtre et version ciné). Il désamorce les principaux pièges dans lesquels son récit pourrait tomber, en suivant un scénario drôle, certes sur-attendu dans ses intrigues mais dont les dialogues sont joliment écrits.

Surtout, il se repose sur un casting impeccable. Les seconds rôles subliment les situations pourtant classiques : Julie Ferrier est hilarante en mère célibataire qui n’en peut plus de ne plus avoir de vie sexuelle ; Camélia Jordana, la petite chanteuse à la voix cassée de la nouvelle star, crève l’écran en jeune maman célibataire  coolos et franche du collier. Seul Jérôme Commandeur dénote un poil, assurant  le minimum syndical, dans un rôle il est vrai pas forcément alléchant.

Charlotte…. Comment dire….

Charlotte le Bon est parfaite en ex adorable, qui cache sous sa plastique affolante et ses grands yeux une petite fleur fragile et esseulée. Elle est promise à un bel avenir cinéma, c’est certain, et c’est mérité.

Raphaël assurera la promo auprès de ces demoiselles

Mais surtout, Raphaël Personnaz montre qu’il est aussi à l’aise dans l’humour que dans le drame. Il porte avec candeur son personnage (ainsi que l’histoire), et il donne envie de le retrouver dans ce registre. Rassurez-vous, la stratégie de la poussette n’est que le premier des 5 films dans lequel vous le retrouverez cette année! (pour l’instant!)

Alors certes, on n’évite pas certaines scènes ratée (notamment la scène ou Thomas s’en prend au personnage de Commandeur, surgie de nulle part!), et il est certain que le tout est très très classique. Mais on ne demande pas plus au film que de nous faire rie, et il y parvient parfaitement! Si vous avez un ciné romantique à vous faire, foncez!
La Stratégie de la Poussette, de Clément Michel. Avec Raphaël Personnaz, CHarlotte Le Bon, Jérôme Commandeur, Julie Ferrier.
Actuellement sur les écrans.
Publicités

Une réflexion sur “La (bonne) Stratégie de la Poussette

  1. Ping: Quai D’Orsay, le film sur les mots | cinemoustache

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s