Back to Blondie

Back to BlondieThe Asteroid Galaxy Tour c’est un collectif danois venant à coup sûr d’une autre planète : Six excellents musiciens multi instrumentistes gravitant autour de la très plastique et charismatique chanteuse Mette Lindberg.Formé en 2006,  le groupe sort un premier album en 2009 : « Fruit » dont le titre « Around the Bend » est utilisé dans le spot publicitaire pour l’Ipad d’Apple. C’est alors la consécration et la tournée mondiale. Ils reviennent en 2012 avec « Out of Frequency » qu’ils font vibrer sur la scène du Trianon à Paris.

Cet album,  c’est une bombe fun et festive qui explose littéralement en concert. Quatorze titres lascifs portés par une véritable identité musicale à la croisée du disco, du groove et de la funk ! Et oui, rien que ca, une petite pépite dans l’univers vous dis-je !Un esprit complètement vintage et fifties dans le son mais aussi dans l’image. Mette Lindberg n’hésite pas à jouer les Blondie disco-paillettée et à user de sa voix trainante et nonchalante pour donner à certains titres une résonnance néo-abbesque. Baby doll délirante et épileptique sur « Heart Attack », elle sait aussi utiliser sa voix sucrée pour donner une profondeur à des titres tels que « Gold Rush » ou « Out of frequency ». Identité visuelle psychédélique et kaléidoscopique qui se retrouve également sur la pochette de l’album qui ne manquera pas de vous rappeler celle des Pink Floyd. Un petit côté Stone et Charden (RIP) kitchissime et revigorant complètement assumé donc.

Mais malgré des instruments originaux et des mélodies acidulées à souhait, ce deuxième album convainc moins que le premier. Plus commerciaux et moins techniques, les 14 titres de ce deuxième album sont parfois trop saturés et trop hybrides pour être bons. A vouloir trop croiser les genres et les sons, le groupe s’est parfois perdu dans le cosmos musical. Toute la prestation scénique est centrée sur la chanteuse dont les atouts physiques et le charisme ne manquent certes pas, mais les musiciens sont du coup complètement éclipsés. A déplorer également, le manque de communication avec le public tout au long du concert qui affiche le même format standard et commercial que l’album. Le climat suédois sans doute !

The Asteroid Galaxy Tour c’est donc à la fois les aurores boréales et ton short à paillettes, le sucre candy et les manchots nains de l’Antarctique : le froid suédois ne t’empêchera surement pas de remuer ton petit boule !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s