The Avengers, le retour réussi du film pop-corn

Aujourd’hui sort enfin sur les écrans The Avengers, dernier épisode en date des aventures des super-héros Marvel au cinéma. Après Iron Man, Hulk, Thor, et Captain America, Disney (qui a racheté la franchise Marvel en 2009, pour la modique somme de 4 milliards de dollars..) arrive enfin au bout de l’un des projets les plus ambitieux de ces dernières années. En effet, il était prévu depuis 2005 de réunir ces quatre superhéros au sein d’un même film, après leur avoir consacré chacun un, voire deux long-métrages.Le pari était risqué.

The Avengers, sorti le 25 Avril 2012

Mais Joss Whedon, nouveau venu au cinéma, après avoir été le papa des séries Buffy contre les vampires, Angel, Firefly et Dollhouse, réalise l’exploit d’avoir su combiner parfaitement les enjeux de chacun des personnages, leurs univers et leur passé respectif, tout en assurant un dosage solide entre scènes d’action spectaculaires et humour de bonne facture. Son film ne laisse aucun héros de côté, tous ayant leur moment de gloire, ce qui n’était pas gagné d’avance, certains étant bien plus puissants que d’autres sur le papier.

L’histoire est plutôt simple : Nick Fury, chef du S.H.I.E.L.D., doit convaincre Captain America, la Veuve Noire, Oeil de Faucon, Bruce Banner et Tony Stark  de s’associer pour empêcher Loki, le frère du Dieu Thor, d’ouvrir un passage pour la Terre aux terribles Chitauri, des Aliens peu sympathiques prévoyant d’asservir l’humanité. Le groupe, appelé les Avengers, sera rejoint par Thor et s’associera au S.H.I.E.L.D pour tenter de repousser cet ennemi quasiment invincible.

Le défi principal de Whedon était de pondre un scénario capable de faire la part belle à chacun des superhéros. Challenge d’autant plus compliqué qu’ils avaient tous, à part Oeil de Faucon et la Veuve Noire (qui apparaissait néanmoins dans Iron-Man 2) eu droit à leur propre film, et donc de marquer l’esprit des spectateurs. Difficile donc d’associer un Dieu extra-terrestre, un super soldat de la Seconde Guerre Mondiale, un scientifique génial mais au double vert encombrant, un milliardaire mégalomane et une agence gouvernementale sans tomber dans un brouillon d’action, où certains s’en tirent mieux que d’autres, pour peu que l’on comprenne quelque chose à l’histoire. Comme ce put être le cas dans cette première tentative collector de 1978 :

 

Pari réussi donc, tant Whedon, fan  de la première heure (on lui doit le comics Astonishing X-Men) parvient à donner à tous un rôle valorisant, jouant sur les pouvoirs de chacun et sur leurs différences de caractère pour mieux en faire ressortir les enjeux scénaristiques.

Il parvient même à faire oublier les films précédents, dont on peut penser, après la vision de The Avengers, qu’ils pêchaient justement parce qu’ils n’étaient consacré qu’à un seul personnage hors-norme. Ainsi, le Tony Stark de Robert Downey Jr, intenable, volubile et jamais à court d’un mot d’esprit, énerve beaucoup moins que dans ses précédentes aventures. Capitain America (Chris Klein) est toujours aussi guindé, Thor (Chris Hemsworth) ne sourit toujours pas, mais l’alchimie qui est créée avec la Veuve Noire (Scarlett Johansson), Oeil de Faucon (Jeremy Renner), Nick Fury (Samuel L. Jackson) et surtout Hulk, joué par un Mark Ruffalo excellent, qui parvient à faire oublier Edward Norton, pourtant adoré des fans, fonctionne à plein régime, et on ne s’ennuie pas une minute. Même Loki, joué par Tom Hiddleston, est bien plus intéressant que dans le Thor d’origine.

The Avengers marque également le retour du film pop-corn de qualité. En effet, ces dernières années, les bonnes aventures de super-héros sur grand écran étaient placées sous le signe du sérieux et de la profondeur, tel X-Men First Class, The Dark Knight ou, dans une moindre mesure, la série des trois Spider-Man de Sam Raimi. Ce sera, a priori, toujours le cas dans le prochain Batman, Dark Knight Rises, et dans le reboot de Superman de Zack Snyder, Man of Steel.
Ici, point de réflexion philosophique sur le poids des superpouvoirs, ou sur la confrontation entre le Bien et le Mal. Whedon a clairement axé son film sur le divertissement, nous gratifiant de scènes d’actions longues et haletantes (une bonne moitié du film), loin des brouillons épileptiques d’un Michael Bay. Le reste du temps, les intrigues sont claires, et les dialogues font mouches, notamment grâce à un humour parfois osé (voir la confrontation entre Loki et Hulk) et savamment distillé. Le film sait éviter les lourdeurs, et chaque personnage en prend (gentiment) pour son grade : Steve Rogers (Captain America) âgé de 70 ans et peu habitué aux technologies modernes, Hulk, Tony Stark provoquant tout le monde, etc..

On pourrait évidemment trouver quelques petites choses à redire sur le film, comme, justement, le manque de profondeur des personnages, forcément moins développés que dans leurs longs métrages respectifs. Mais Whedon, si d’aventures il prenait en main le deuxième épisode, a d’ores et déjà annoncé qu’il souhaitait un peu plus de noirceur. On parle également d’ajouter des personnages, comme Antman, personnage d’origine des Avengers, ou La Guêpe. Adrien Brody et Eva Longoria étant en lice pour incarner ces nouveaux héros, on ne va pas se plaindre!

Voici la bande-annonce de ce film très attendu :

 

Pour conclure, si vous voulez passer 2h22 de pur divertissement, rire, voir de la castagne à coup de buildings dans la gueule ou de gros monstre vert passant ses nerfs sur un bataillon d’armée extra-terrestre, The Avengers est pour vous!

Article de Cinemoustache

Publicités

4 réflexions sur “The Avengers, le retour réussi du film pop-corn

  1. Ping: Le palmarès des blogueurs cinéma : les HIMYB Awards 2013 | cinemoustache

  2. Ping: cinemoustache

  3. Ping: Only Lovers Left Alive, le spleen des vampires | cinemoustache

  4. Ping: X Men, days of the future past | cinemoustache

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s